ATELIER D’ÉCRITURE /CONFINEMENT 6 SUITE ET FIN
Le Chemin à Saint-Herblain, juin 2020

ATELIER D’ÉCRITURE /CONFINEMENT 6 SUITE ET FIN

ÉTATS DE CONFINEMENT …

Le confinement a permis l’éclosion d’une nouvelle créativité et l’explosion de la nature ainsi que de nouveaux comportements, je propose qu’ils accompagnent votre écriture.

C’est le moment de dresser le bilan…

Voici les  différents états de Confinement de Maléna.

Nature en Confinement

C’est un après-midi de canicule, la sensation est horrible, comme si la température pouvait persister éternellement.

Y apparaitront des moisissures, le chemin restera.  

Inexploré, l’odeur devenant nauséabonde au fil du temps !!

C’était auparavant un havre de verdure, parsemé de fleurs des champs. On y relevait, au milieu de l’herbe, un liseré sablonneux, trace des passants qui étaient venus se réfugier au calme, s’abritant brièvement à l’ombre du chêne, savourant les odeurs de la campagne au printemps !!

Créativité artistique en Confinement

Roots Combo – Bill Withers – Lockdown Session

Chers amis, vous le savez, le 03 avril dernier, Bill Withers nous a quitté. A chaque concert nous avions une pensée pour lui dans notre interprétation de "Grandma's Hands" que nous n'avions jamais enregistré jusqu'alors. En attendant de pouvoir à nouveau interpréter cette magnifique chanson sur scène, voici notre "Lockdown tribute" à ce géant de la Soul. Un grand merci à notre amie Laurence Le Baccon d'avoir accepté de partager ce moment à distance avec nous. A très bientôt en live !👌🙏🎧🎤Arnaud Fradin & His Roots Combo // L'Orient'Artist // Daydream Music

Posted by Arnaud Fradin & His Roots Combo on Thursday, May 7, 2020

En musique avec Arnaud Fradin & His Roots Combo interprétant « Grandma’s Hands » de Bill Withers

Grandma’s hands

Rythme lancinant

Voix douce 

Harmonica

Grandma’s hands

Sonorités country

Instruments rassemblés 

Unité

Grandma’s hands

C’est le Mississipi

Racines et famille

Nostalgie

En photographie avec Rycho, artiste ayant photographié, chaque jour, durant le confinement une fenêtre de sa maison.

Ryszard Swierad dit Rycho, « Jour(s) 53 5 : 11 »

Nous sommes confinés depuis 6 semaines, et le temps passe lentement !!!

Les jours, les nuits se ressemblent, la confusion s’est installée, je tente de trouver des repères dans cette attente interminable : je photographie ma fenêtre dans tous ses états, j’y verrai certainement des différences.

Regardez : c’est la nuit, un discret liseré rouge reflète la lumière du lampadaire de ma rue ….j’ai laissé une veilleuse qui sublime le rideau doré, y active les étoiles qui évoquent le ciel de la pleine lune qui se produit aujourd’hui. Le contraste entre notre enfermement et la voute céleste illuminée me fait rêver. Je m’évade, je saute à cloche pied de constellation en constellation : l’univers m’ouvre son immensité !!! Je me sens libre, délicieuse sensation. Je sais bien qu’il me faudra réintégrer mon logement étriqué, mais j’aurai eu mon moment d’évasion, irremplaçable.

Le quotidien en Confinement

À partir de tickets de caisse

Encore une journée confinée…

Je ne les compte pas, on ne sait pas quand ça va s’arrêter, cette incertitude fait partie intégrante de la vie au quotidien !!

Malgré tout il faut continuer à vivre. Se lever le matin, garder une certaine organisation pour ne pas sombrer dans la confusion, prendre soin de soi, se doucher, se laver les dents, s’habiller, ne pas traîner toute la journée en peignoir et savates !!! 

S’occuper des repas, anticiper, varier, et pour cela, sortir faire quelques courses (ou plus, pour ceux qui pensent que nous sommes vraiment en guerre). Trouver des horaires ou la queue est moindre, ou le magasin n’est pas survolté.  Penser aux petits plaisirs de la pâtisserie, trouver de la farine (en espérant que le Leclerc près de chez moi n’aura pas été dévalisé) , quelques biscuits à grignoter. Il faut éviter la prise de poids, quelques fruits peuvent aider à garder la ligne. Ne pas oublier le petit déjeuner : quelques céréales, un peu de fromage pour les amateurs de protéines matinales. S’hydrater, fondamental, jus de pomme c’est sympa, et tout le monde apprécie, de quoi faire de la citronnade, un peu d’acidité pour changer !!! Tisanes, essentielles.  Déjeuner, diner, je manque d’imagination, les conserves, mais pas trop souvent…Du poisson, pour l’iode, 

Penser à ma peau, à mes besoins mensuels : se démaquiller (il n’est pas certain qu’il y aura beaucoup de temps passé devant la glace, et puis derrière le masque, on ne voit plus rien) …les serviettes, au cas ou il en manquerait !! 

Qu’est ce que je fais avec mes courses, je les laisse dans l’entrée quelques heures, avec les chaussures, je rentre les produits frais, je lave tout, comme certains conseillent…J’essaye le bon sens…Il y a peu de chance que le virus passe par l’alimentation. Mais si les gens mettent leurs mains pas hydro alcoolisées partout, Aucune certitude sur rien !!

De toute façon, vivre c’est prendre des risques, alors prenons-en le moins possible, mais attention à ne pas se prendre la tête.

Imaginez le Déconfinement…

Déconfinés, ils ont annoncé !!!

Finalement je m’étais habituée, moi, à mon espace protégé dans lequel je n’avais pas à penser à demain, à l’extérieur, à la foule, au béton, aux voitures, au dérangeant Covid, et à ses effets dont on ne sait pas très bien quels ils sont réellement….On nous a enfermés, soit disant pour nous protéger. Je ne l’ai pas perçue moi, la protection. J’ai fermé la télé, qui nous annonçait l’apocalypse, et nous sidérait par des annonces contradictoires, dans lesquelles il était impossible de retrouver ses petits. Alors laissez-moi tranquille, je sortirai quand je l’aurai décidé, à mon rythme, et avec mes gestes « barrières » (je déteste ce mot, c’est comme la guerre annoncée par notre président). Je vais d’abord continuer à penser, à me retrouver. J’aimerais que nous sortions différents de cette expérience douloureuse et imprévue !!

Que nous ayons compris que la solidarité est la seule manière de lutter contre ceux qui tentent de nous diviser… Que la planète est belle, elle nous a montré toute sa splendeur quand nous l’avons laissée vivre ….Je n’ai pas vraiment envie de retrouver ce monde « d’avant » …


Merci pour le partage de ces textes et à bientôt pour Déconfinement 1 : un mot qui n’existe pas !

Cet article a 4 commentaires

    1. Vielen dank, Wollen Sie auch mitschreiben? Willkommen !

  1. La Plume ETC… is a writingworkshop. I transcribe the texts from the participants who want to share their writings. All that takes time 😉

  2. thanks for your advice

Laisser un commentaire

Fermer le menu

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l'utilisation de cookies. more information

Les paramètres des cookies sur ce site Web sont définis pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur «Accepter» ci-dessous, vous y consentez.

Close